@Pierre Lidar

Hailed for her "powerful acting" and her "transcendent voice" (Revizor) French soprano Jeanne Gérard made her Verbier Festival debut under the baton of Maestro Valery Gergiev last summer. She sang the role of Der Hüter der Schwelle des Tempels in Die Frau ohne Schatten (broadcasted on Medici TV). This season, she covered for Le Feu/ Le Rossignol in Richard Jones’s production of L’Enfant et les sortilèges at Paris National Opera (Palais Garnier). She performed at the Grand Théâtre de Provence for a concert "Sur les pas de Mozart" curated by Alain Duault and at the Musée des Tissus et des Arts Décoratifs in Lyon for the Yves Saint Laurent retrospective. Jeanne will be performing and recording the role of Tessa in Die Afrikareise at the Bulgaria Hall with the Sofia Philharmonic Orchestra under the baton of Dario Salvi. The CD will be released by Naxos Records. She will be returning to Mâcon to perform the role of Pamina in Sébastien Lemoine's production of Die Zauberflöte with the Orchestre Symphonique de Mâcon under the baton of Eric Geneste. Jeanne will be making her Chorégies d'Orange debut for the 10th anniversary of Musiques en Fête, which will be broadcasted live on France 3 and France Musique.

Jeanne Gérard sang the role of Amore last season in NorrlandsOperan's production of Orfeo ed Euridice touring Northern Sweden and performed at Palace of Arts Budapest as part of Armel Opera Festival, which was broadcasted on Arte Concert. Previous opera credits include Frasquita (Carmen), Zerlina (Don Giovanni), Norina (Don Pasquale), The Plaintiff (Trial by Jury), Rose (Lakmé)… She has collaborated with La Fabrique Opéra de Grenoble, New York Lyric Opera, the Village Light Opera Group. Jeanne Gérard has premiered two contemporary operas (The House by Richard Burke and Ethan Frome by Alden Terry) and a contemporary oratorio (Cantata for the Children of Terezin by J.Walter) in New-York.

Ms Gérard has performed at Carnegie Hall, Symphony Space, Opera America, Danny Kaye Playhouse, Bargemusic, Dimenna Center, the Bohemian Hall, Salle Cortot… She has been invited to take part in chamber music festivals such as Jeunes Talents, Musique à Beauregard, Saint Andrew Music Festival, among others. A fervent advocate of chamber music, Jeanne Gérard has founded an ensemble of twenty up-and-coming musicians based in New-York : the Rébow Ensemble.

Jeanne Gérard has won the 1st Prize, the Audience Prize and the Orchestra and technicians Prize of the Concours International de Chant de Mâcon (2019), Armel Opera Competition (2017), the 1st Prize and the Special Prize of the Jury of Leopold Bellan International Competition (2017). She has been a finalist of Ottavio Ziino International Competition (2019), George Enescu International Competition (2018) and La Fabbrica - Teatro dell’Opera di Roma (2017).

 

Jeanne Gérard has earned a Master’s of classical voice from Manhattan School of Music, where she studied under the tutelage of Patricia Misslin. She took part in the masterclasses of Thomas Hampson, Thomas Quasthoff, Barbara Frittoli, Mariella Devia, Graham Johnson, Dalton Baldwin, Martin Katz, Jake Heggie, Giulio Zappa… Jeanne has been a member of the Martina Arroyo Foundation, Songfest and the Atelier Lyrique of the Verbier Festival.

She studied humanities at Henri IV (classe préparatoire littéraire) and holds a bachelor degree in philosophy from la Sorbonne. A versatile artist, she studied dance and acting for several years, which led her to perform in musicals when she was a teenager (Cécile Volanges in the world premiere of Les Liaisons dangereuses by Lopez and Anne Frank in Anne, Le Musical at the Théâtre Essaïon), and later on in plays: Mrs Wire in The Lady of Larkspur Lotion (T. Williams), Girl in Mr Paradise (T. Williams), Yelena in Uncle Vanya (A. Chekhov) and Annette Reille in Le Dieu du Carnage (Y. Reza) at the Producers' Club in New-York and at the Auguste Théâtre in Paris. She also sings jazz and has performed at Le Petit Journal Montparnasse, The Manderley Bar, The Bitter End, The Lounge…

Remarquée pour son "jeu puissant" et sa "voix transcendante" (Revizor), la soprano française Jeanne Gérard a chanté sous la direction de Valery Gergiev lors de la dernière édition du Festival de Verbier. Elle y a interprété le rôle de Der Hüter der Schwelle des Tempels dans Die Frau ohne Schatten (retransmis sur Medici TV). Cette saison, Jeanne a doublé le  rôle du Feu/ Rossignol dans la production de Richard Jones de L’Enfant et les sortilèges à l’Opéra National de Paris (Palais Garnier). Elle a également chanté au Grand Théâtre de Provence lors d'un concert Mozart préparé et présenté par Alain Duault ainsi qu'au Musée des Arts Décoratifs de Lyon lors du vernissage de la rétrospective Yves Saint Laurent. Jeanne enregistrera le rôle de Tessa dans Die Afrikareise au Bulgaria Hall avec l'Orchestre Philharmonique de Sofia, sous la direction de Dario Savli. Le CD paraitra chez Naxos Records. Elle retournera à Mâcon pour interpréter le rôle de Pamina (Die Zauberflöte) avec l'Orchestre Symphonique de Mâcon sous la direction d'Eric Geneste et dans une mise en scène de Sébastien Lemoine. Jeanne fera ses débuts aux Chorégies d'Orange dans le cadre du 10ème anniversaire de l'émission Musiques en fête, retransmise en direct sur France 3 et France Musique.

Lors de la saison dernière, Jeanne Gérard a chanté le rôle d’Amore dans la production d’Orfeo ed Euridice à NorrlandsOperan (Suède), représentée également au Palais des Arts de Budapest dans le cadre d’Armel Opera Festival et retransmise sur Arte Concert. Parmi ses autres prises de rôles, citons Frasquita (Carmen), Zerlina (Don Giovanni), Norina (Don Pasquale), The Plaintiff (Trial by Jury) et Rose (Lakmé). Jeanne Gérard a collaboré avec La Fabrique Opéra de Grenoble, New York Lyric Opera, the Village Light Opera Group… Elle a également pris part à la création de deux opéras contemporains (The House de Richard Burke et Ethan Frome d’Alden Terry) et d’un oratorio contemporain (Cantata for the Children of Terezin de J.Walter) à New-York.

Jeanne a chanté à Carnegie Hall, Symphony Space,  Danny Kaye Playhouse, Bargemusic, Opera America, Dimenna Center, the Bohemian Hall, Salle Cortot… Elle a été invitée à des festivals de musique de chambre tels que le Festival Jeunes Talents, Musique à Beauregard et Saint Andrew Music Festival. Chambriste passionnée, elle a fondé le Rébow Ensemble, un collectif new-yorkais d’une vingtaine de jeunes musiciens.

Jeanne Gérard a remporté le Premier Prix, le Prix du Public ainsi que le Prix de l'Orchestre et des techniciens du Concours International de Chant de Mâcon (2019). Elle est lauréate du concours Armel Opéra (2017) et a également gagné le Premier Prix et le Prix Spécial du Jury lors du Concours International Léopold Bellan International (2017). Elle a été finaliste du Concorso Liricio Internazionale Ottavio Ziino (2019), du Concours International George Enescu (2018) ainsi que du concours de La Fabbrica - Teatro dell’Opera di Roma (2017).

 

Jeanne Gérard a obtenu son Master de chant lyrique à la Manhattan School of Music, où elle a étudié avec Patricia Misslin. Elle a participé aux masterclasses de Mariella Devia, Thomas Hampson, Thomas Quasthoff , Barbara Frittoli, Graham Johnson, Dalton Baldwin, Martin Katz, Jake Heggie, Giulio Zappa, Daniel Mesguich… Jeanne a été membre de la Fondation Martina Arroyo, Songfest et de l’Atelier Lyrique du Festival de Vebier.

Jeanne a étudié en classe préparatoire littéraire à Henri IV (hypokhâgne, khâgne, spécialisée en philosophie) et est titulaire d’une licence de philosophie de la Sorbonne. Artiste polyvalente, elle a étudié la danse et le théâtre pendant de nombreuses années, ce qui lui a permis de chanter dans des comédies musicales lorsqu’elle était adolescente (Cécile Volanges dans la création des Liaisons dangereuses de Lopez et Anne Frank dans Anne, Le Musical au Théâtre Essaïon), ainsi que de jouer les rôles de Mrs Wire dans The Lady of Larkspur Lotion (T. Williams), Girl dans Mr Paradise (T. Williams), Yelena dans Uncle Vanya (A. Chekhov) et Annette Reille dans Le Dieu du Carnage (Y. Reza) au Producers' Club à New-York et à l’Auguste Théâtre à Paris. Elle chante également du jazz et s’est produite au Petit Journal Montparnasse à Paris, et au Manderley Bar, au Bitter End et au Lounge à New-York.